Marc Miller

Votre député de


Ville-Marie-Le Sud-Ouest-Île-des-Soeurs

Marc Miller

Votre député de


Ville-Marie-Le Sud-Ouest-Île-des-Soeurs

Menu

Excuses papal concernant les pensionnats autochtones

Voici tout le discours livré jeudi dernier. Je me suis levé en Chambre pour demander en Kanien’kéha (Mohawk), langue interdite dans les pensionnats autochtones, que le pape présente ses excuses aux peuples autochtones pour les torts causés dans les pensionnats. Voir la traduction ci-dessous, ainsi que les mots prononcés en Mohawk.

Wa’tkonnonhwerá:ton í:se Satenonhsahsteríhstha
Wa’tkwanonhwerá:ton í:se nè:ne kén:’en sewaia’tarò:ron
Wakatshennón:ni né:’e tsi skáhne ítewe’s ne kanonhsakwe’ní:io Korahne nè:ne Ratirón:taks raononhwentsià:ke ká:ien.

Shé:kon konnónnhe ne owennahshón:’a nè:ne Shonkwaia’tison shonkwá:wi.

É:so nihá:ti ne onkwehón:we wahotiwennáhton’se’ ne raotiwennahshón:’a kanonhsakónhshon ne iontaweia’tahkwahshón:’a nè:ne thonnónhtonskwe ne ononhsatokenhtihró:non.

Roteríhonte aonsahshako’nikonhrí:iohste’ ne onkwehón:we ne ohén:ton iè:rate ne ononhsatokénhti.

Merci M. le Président

Je salue tous ici présents et je suis content que nous sommes ensemble dans la Chambre qui est sur le territoire traditionnel des Algonquins.

Les langues que notre Créateur nous a données sont encore en vie.29

Beaucoup de personnes autochtones ont perdu leurs langues dans les écoles des églises.

Le pape a une responsabilité de présenter ses excuses aux personnes autochtones.